CORSE ULM

La Photothèque du Tour de Sardaigne

Du 7 au 14 mai 2005


Jeudi 12 mai : Siliqua - San Teodoro (NE)

L.

Première étape : la piste de Sola Russa

Ensuite, nous remonterons vers NUORO et la côte Est pour un transit côtier jusqu'à San teodoro.


Sous un ciel de cirrus, nous saluons et remercions chaleureusement nos hôtes : Patricia et Federico


La zone industrielle de Villanova


Un chateau d'eau en construction



Des orangeraies



Un berger pousse ses moutons en voiture...






La piste de Sola Russa apparaît au milieu des champs.






La pause dure le temps de jouer avec un buisson... Pinpin revient avec des épines plantées dans les...
...mains !... et riche d'un nouvel apprentissage :
"Cela ne sert à rien de vouloir pousser des épinettes pour ne pas se piquer,... mieux vaut bouger soi-même !..."



Direction Nuoro.


Barrage hydro electrique du lac d'Omodeo


Survol du lac


Nous remontrons la vallée vers Nuoro


"T'es où, Pinpin ?..."



Ottana

 


Une pensée pour Lulu, la passionnée d'équitation.

Un vent de face très supportable et quelques thermiques font de ce vol le plus trurbulent du séjour.
Ou alors, c'est le repas de la veille qui nous donne cette impression !...



Nuoro



Descente dans la vallée d'Ollena




 


 



Orosei

Et tandis que nous tirons le cap vers l'Est et les plages, Jean François nous annonce qu'il est sur la mer et le sable chaud.
Elle va vite son Ixess... Il a l'air bien décidé à "se mouiller la menteuse" le premier...

C'était sans compter sur ce qui suit !...






Non, non, ce n'est pas une panne moteur !...

Notre ami a eu envie de se poser ... Tout simplement !...

Peut être, quelques créatures pulpeuses ont-elles joué les miroirs aux alouettes .........

N'empêche qu'il s'est bel et bien ensablé jusqu'aux moyeux du tricycle... Sans bobo, ni casse, fort heureusement !

Mais JF ne peut redécoller seul.

Jérôme repère une "vache" et se pose dans les foins, suivi rapidement de Pinpin.


Les trois autres Ulm tournoient comme des aigles au dessus de la scène, analysant et réflechissant à la situation.

Pinpin nous confesse en radio ses regrets de s'être vacher dans autant d'herbe...

Les deux biplaces (Bertrand et Josiane ; Benoît et Vincent) et Christian décident alors de ne pas tenter l'atterro,
peu sûrs de ne pas nous engluer à notre tour !
Nous continuons donc le voyage, laissant Jean François, Jérôme et Pinpin se débrouiller de la situation.


Vu d'en haut, la bonne solution paraît être de démonter l'aile et de trouver un terrain moins mou pour redécoller...
Nous en informons le trio et leur souhaitons Bon courage !...

"Nous, on part se mouiller la menteuse !"